Marcher pour stimuler sa créativité?

by / dimanche, 07 septembre 2014 / Publié dans Blog

Comme Steve Jobs, ou Mark Zuckerberg, marchez pour stimuler votre créativité"Bon Dieu mais c'est bien sur !" C'était ainsi que le Commissaire Maigret exprimait sa subite inspiration dans la résolution de l'énigme policière.  Vous aimeriez en faire autant dans vos activités au quotidien ?  Vous vous souvenez que l’index de computation de la PNL,  montre la systémique les pensées, les émotions et les comportements.  Si nos processus internes impactent nos comportements, nous oublions trop souvent que l’inverse est vrai.  Les grandes idées ne prennent pas naissance après de longues cogitations devant votre ordinateur ou votre page blanche. 

 

Les seules pensées valables viennent en marchant diraient de nombreux auteurs célèbres. Platon et Aristote philosophaient en déambulant, Nietzsche disait que "les seules pensées valables viennent en marchant", Darwin flânait chaque jour sur le  "chemin de pensée" qu'il avait aménagé dans son jardin. La marche semble avoir des effets créatifs sur le cerveau.  Nietzsche raconte que c’est lors de ses longues marches quotidiennes entre Nice et Eze qu’il trouvait l’inspiration pour écrire ouvrage "Ainsi parlait Zarathoustra"... 
Et c’est également la conclusion de l’étude réalisée par l'Université de Santa Clara et publiée dans le Journal of Experimental Psychology.  L’étude qui a porté sur  4 expériences et 176 étudiants démontre que la marche stimule les idées créatives en temps réel et peu de temps après

Dans l'expérience 1 : les tests ont été effectués en position assise, puis lors d’une marche sur un tapis roulant. Les participants ont été soumis au test du  GAU (Guilford Alternate  Uses) pour évaluer la pensée divergente (créativité) et au test CRA (Compound Remote Associates) pour évaluer la pensée convergente (concentration).  Les résultats montrent que la marche augmente de 81 %  la créativité des participants (test GUA) et de 23 % la pensée convergente (test CRA)

Dans l'expérience 2, les participants ont rempli le GUA lors de plusieurs séquences : en position assise, puis en marchant, en marchant puis assis, ou assis à deux reprises. Encore une fois, la marche conduit à des scores du GUA plus élevés. Les participants ont de plus témoigné d’une poussée créative lorsqu’ils se sont assis après la marche.

L’expérience 3 généralise les effets précédents à la marche en plein air.

L’expérience 4 a testé l'effet de la marche sur la production d'analogies créatives. Les participants étaient soit assis à l'intérieur, soit marchaient sur un tapis roulant à l'intérieur, soit marchaient à l’extérieur, soit étaient baladés  à l'extérieur dans un fauteuil roulant. La Marche à l'extérieur a produit les analogies de meilleure qualité  et les plus innovantes. Les effets stimulants de l’environnement extérieur et de la marche étaient là séparés. La  marche facilite donc la libre circulation des idées, et c'est une solution simple et efficace pour stimuler à la fois la créativité et augmenter l'activité physique.Conclusions : la marche facilite la pensée divergente. Elle permet probablement de sortir la pensée du cadre étroit dans lequel le problème est enfermé, ou de passer d’un « espace problème » à un « espace solution » dans lequel les ressources appropriées deviennent disponible. Si vous recherchez des idées innovantes, marchez. Si vous voulez un coaching créatif, marchez avec votre coaché. Steve Jobs, le co-fondateur D 'apple était connu pour ses réunions en marchant. Mark Zuckerberg de facebook, faisait de même. Si vous devez animer une réunion de créativité, marchez avec les participants. Avant de commencer l’étape du « Rêveur » dans la stratégie de créativité décrite par Robet Dilts, marchez….etc.

  1. Sources : Marily Oppezzo and Daniel L. Schwartz; Stanford University