Disparition du DIF et création du CPF

by / vendredi, 03 juillet 2015 / Publié dans Blog

Depuis le 1er janvier 2015 le Compte personnel de formation (CPF) est entré en vigueur et remplace le DIF (Droit individuel à la formation). L’objectif du CPF est de permettre à toute personne, quel que soit son statut ou son âge, d’évoluer au cours de sa vie professionnelle et de sécuriser son parcours en se formant et en se qualifiant. Présenté comme la clé de voute de la réforme 2014, le CPF sera ouvert à toute personne de 16 ans (15 ans pour les apprentis) jusqu’à la retraite : salariés, alternants ou demandeurs d’emploi. Il sera alimenté en heures (24 heures/an jusqu’à 120 heures puis 12 heures/an jusqu’à 150 heures) et intégralement portable en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi. Au-delà de 150 heures, le CPF pourra être abondé en heures complémentaires par l’employeur, le titulaire, un accord de branche ou d’entreprise, les OPCA, Pôle emploi, les Régions, l’Etat.

Les heures du DIF acquises et non utilisées au 31 décembre 2014 ne disparaissent pas. Elles seront portées au crédit du CPF et obéiront au régime applicable aux heures inscrites sur ce nouveau compte. Les personnes qui mobiliseront leur CPF devront utiliser en premier leur reliquat d’heures DIF. Ces heures pourront être mobilisées jusqu'au 31 décembre 2020, seront utilisables en priorité, et seront compétées, le cas échéant par les heures inscrites sur leur CPF, dans la limite d'un plafond total de 150 heures.